Les aides à la rénovation énergétique des logements en 2022

La rénovation d’une demeure permet d’effectuer des réparations, de procéder à certains changements ou de faire des améliorations. Celles-ci peuvent vous aider à économiser l’énergie. Généralement, ces travaux de rénovation sont extrêmement coûteux. Pour cette raison, les autorités publiques ont eu la bonne idée de mettre en place plusieurs aides à la rénovation. Ainsi, la facture qui découle de l’exécution des travaux sera moins élevée.

Quelles sont les aides disponibles pour financer vos travaux de rénovation ?

La prime Énergie

Cette aide est accessible à tous c’est-à-dire au locataire, au propriétaire occupant ou bailleur. La prime énergie provient essentiellement des vendeurs d’énergie ou des vendeurs ou de carburants. Ces derniers doivent vous assister dans vos démarches visant à améliorer la performance énergétique de votre demeure. Toutefois, il faut préciser que l’obtention de cette prime dépend de plusieurs facteurs : Le projet de rénovation La situation géographique de votre habitation Le niveau de ressource de votre ménage. En effet, en fonction du revenu de votre foyer, vous pouvez bénéficier d’une prime bonus.

Ma Prime Rénov

Cette aide est la combinaison de deux aides majeures destinées aux travaux énergétiques. Il s’agit du crédit d’impôt et de « Habiter mieux Agilité ». Cette dernière provient de l’agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. Il faut préciser que l’obtention de cette aide se fait à la fin de vos travaux de rénovation par virement bancaire. De plus, tout le monde peut prétendre à cette prime. En outre, elle est déterminée en tenant compte de vos revenus et des travaux engagés.

Habiter mieux Sérénité de l’Anah

L’organisme public Anah octroie des aides aux ménages les plus modestes. Cette subvention porte sur les travaux liés à l’isolation des combles et des murs ou le changement d’un système de chauffage vieillissant. Précisons que le montant de cette aide dépend du revenu de votre ménage. En effet, pour les ménages modestes, le montant de la subvention constitue 35 % du cout total des travaux. Concernant les foyers très modestes, l’aide prend en compte 50 % du montant total des travaux HT.

La TVA à taux réduit

Lorsque votre projet de rénovation prend en charge l’amélioration énergétique de votre habitation, l’ouvrier en charge, de la réalisation des travaux doit appliquer une TVA à un taux réduit sur sa facture. Par ailleurs, pour faciliter l’achat de certaines matières premières, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA à 10 %. Ce taux est également appliqué à l’achat de certains équipements de chauffage ou systèmes d’ouverture et de fermeture des logements ou des fenêtres. De plus, une TVA à 5,5 % s’applique lorsque vous désirez acheter certaines chaudières, des appareils de régulation de chauffage.

L’écoprêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro est un emprunt sans intérêt qui vous aide à réaliser des travaux de rénovation liés à l’isolation, à l’installation d’un système de chauffage. Notons qu’un seul éco prêt à taux zéro peut être souscrit par logement.

Les aides locales

Des subventions locales sont attribuées par les collectivités. Il s’agit entre autres des aides et primes à la rénovation ou les aides locales pour la rénovation énergétique. Généralement, ces aides sont offertes par la ville, le département ou la région où vous vivez.

Quels sont les travaux de rénovation qui participent à la réduction de la consommation énergétique ?

Pour réduire efficacement la consommation énergétique, il faut réaliser des travaux spécifiques. En effet, devez réaliser les travaux liés à l’isolation, au chauffage, à la régulation du chauffage et à la ventilation. Toutefois, pour une efficacité accrue, il faut procéder méthodiquement. Ainsi, vous devez entreprendre les travaux d’isolation. Par la suite, vous devez opter pour le remplacement du système de chauffage. La régulation du nouveau système mis en place est la 3e étape de vos travaux. Pour finir, il faut effectuer des travaux liés à la ventilation.

Les travaux d’isolation

Ces travaux sont importants, car ils permettent de réduire les pertes de chaleur et de renforcer l’enveloppe thermique de votre demeure. Les travaux d’isolation peuvent être réalisés sur plusieurs zones de votre appartement telles que les murs, les fenêtres ou le sol. Concernant l’isolation des combles perdus, il s’agit de la priorité lorsqu’on veut réduire la consommation énergétique. En effet, une demeure mal isolée entraine 25 à 30 % des déperditions énergétiques. De ce fait, lorsque vous rénovez votre toiture, vous êtes sûr de faire des économies d’énergie importante. Normalement en habitant un appartement vous avez peu de chance d’avoir ce genre de travaux à réaliser.

L’installation de l’équipement de chauffage

Le remplacement de votre ancien équipement de chauffage permet de réduire vos dépenses énergétiques. Ainsi, vous devez opter pour un appareil plus performant et plus moderne. Ce dernier va consommer une faible quantité d’énergie.

La régulation du chauffage

Les travaux de rénovation peuvent également consister à installer des équipements de régulation du chauffage. En effet, cette installation permet de contrôler votre consommation d’énergie. En outre, vous pourrez réduire le cout de votre facture de chauffage.

La ventilation

Les travaux de ventilation facilitent le renouvellement de l’air dans votre logement rénové et bien isolé. Par ailleurs, ils permettent également de faire des économies d’énergie en réduisant la pollution intérieure.

Mis à jour le