Eau Chaude : Astuces pour réduire votre facture et faire des économies d'énergie

15%, c’est la part de l’eau chaude sanitaire dans les dépenses énergétiques d’un foyer selon l’ADEME. Un chiffre qui justifie qu’on s’intéresse aux différentes économies pouvant être faites sur la production d’eau chaude, sans perdre en confort, ni bouleverser ses habitudes. Entre bons gestes et bons équipements, découvrez toutes nos astuces pour économiser l’eau chaude et ne plus être en froid avec votre fournisseur d’énergie.

Adopter les bons gestes pour réduire sa consommation d’eau

Très logiquement pour réduire sa consommation d’eau chaude, la première idée qui vient à l’esprit, c’est de réduire sa consommation d’eau tout court. L’occasion de faire d’une pierre deux coups et de cumuler économies sur la facture d’eau et sur la facture d’énergie. Parmi les bonnes habitudes à adopter :

  • Prendre une douche plutôt qu’un bain. Une douche de 4 minutes vous permettra d’économiser environ 100L d’eau par rapport à un bain, ainsi que l’énergie pour la chauffer. Soit une économie d’environ 150 euros par an, à raison d’une douche par jour. Et pour être certain de ne pas rester plus de 4 minutes sous la douche, sachez que la durée moyenne d’une chanson avoisine les 3 minutes 30. Chantez sous la douche n’aura jamais été aussi utile.
  • Autre astuce, fermer le robinet le temps de se savonner ou de se brosser les dents permet de diviser quasiment par deux la consommation d’eau chaude sur ces deux postes. Se laver les mains à l’eau froide est aussi une bonne façon de réduire sa facture d’énergie, en évitant de solliciter la production d’eau chaude pour quelques secondes. 
  • Investir dans des équipements permettant de réduire le débit d’eau, comme :
    • les douchettes ou pommeaux de douche économes, proposant des débits limités de 6,5 à 8l/min 
    • les mitigeurs thermostatiques, qui éviteront le gaspillage d’eau, de temps et d’énergie pour amener l’eau à la bonne température
    • les mousseurs, à fixer sur le bec des robinets et permettant de réduire la consommation d’eau en lui associant des bulles d’air  
    • Sans oublier les mécanismes double touche des chasses d’eau.

BON A SAVOIR : Vous avez suivi tous nos conseils, mais vous avez le sentiment de consommer trop d’eau ? 

Pensez à vérifier qu’il n’y a pas de fuites dans votre système d’alimentation en eau chaude. Pour cela, fermez tous vos robinets. Coupez l’alimentation en eau de tous vos appareils. Si votre compteur d’eau tourne encore, vous avez une fuite d’eau au niveau du circuit d’alimentation. Joint de chasse d’eau ou de robinets, tuyaux endommagés, fuite au niveau d’un raccord... Faites le tour de votre circuit ou contactez un professionnel pour détecter l’origine de la fuite.

Optimiser la performance énergétique des équipements

Que l’on parle des systèmes de production d’eau chaude sanitaire (comme les chauffe-eau, les pompes à chaleur (PAC) ou les chaudières) ou des appareils électroménagers consommateurs d’eau, l’idée est la même ! Ils seront d’autant moins énergivores et d’autant plus performants qu’ils seront bien utilisés et régulièrement entretenus. 
 

Vos équipements sont vieillissants ou défaillants ? Les dispositifs gouvernementaux déployés pour répondre aux enjeux environnementaux vous permettent de les remplacer à moindre coût et d’investir dans des appareils dernière génération. De l’Eco-Prêt à taux Zéro à MaPrimeRenov, en passant par la prime Coup de Pouce économie d’énergie ou la TVA à 5.5%, découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre sur le site du gouvernement.

Comment laver en économisant l’eau

Lave-vaisselle ou lave-linge : la plupart des équipements électroménagers récents proposent un mode éco, permettant de réduire la consommation d’eau, et ce faisant, la consommation électrique pour la chauffer. 
 

Et pour réduire encore votre facture d’énergie, pensez à programmer leur fonctionnement pendant les heures creuses.

Comment chauffer l’eau à moindre coût

Pour un fonctionnement économique de votre chauffe-eau, quatre règles à suivre :

  • Régler sa température entre 55° et 60°. Idéale pour ne pas se brûler, cette plage de température est suffisante pour éviter le développement des bactéries, et évite la surconsommation énergétique. 
  • Raccorder le chauffe-eau au tableau électrique, et programmer le temps de chauffe sur les heures creuses, quand l’énergie est la moins chère.
  • Éteindre son chauffe-eau électrique en cas d’absence de 5 jours et plus, à condition que la résistance soit blindée. Avec un chauffe-eau thermodynamique, solaire ou électrique programmable, le mode « absence » ou « vacances » permettra de ramener votre consommation d’énergie à son minimum.
  • Enfin, si votre système de production d’eau chaude (chauffe-eau , PAC ou chaudière) est placé dans un espace non chauffé, pensez à isoler les parois de l’appareil, mais également  les tuyaux, de façon à limiter les déperditions de chaleur dans le ballon et pendant son acheminement.

Autre astuce pour économiser sur votre production d’eau chaude sanitaire : adapter ou changer votre contrat avec votre fournisseur d’énergie. Que vos équipements fonctionnent au gaz ou à l'électricité, le choix d’un contrat d’énergie cohérent avec vos habitudes de consommation peut faire une réelle différence sur vos factures. Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur d’énergie, qui vous fournira toutes les informations nécessaires pour économiser sur vos factures d’énergie. 

Au-delà des bons gestes à adopter et des règles à respecter, la consommation de votre chauffe-eau est également liée au type d’appareil… Remplacer un ballon électrique vieillissant par un chauffe-eau thermodynamique, qui utilise les calories contenues dans l’air pour chauffer l’eau, peut permettre de diviser votre consommation d’énergie par 3 et s’amortit en moyenne sur 5 ans. Un investissement d’autant plus rentable que ce type d’appareil donne droit à un crédit d’impôt allant de 400 à 1200 euros, selon vos revenus.

Enfin, sachez qu’un entretien régulier des appareils produisant l’eau chaude conditionne leur bon fonctionnement, prolonge leur durée de vie et évite  les surconsommations. Soyez notamment attentif au tartre, qui freine les performances du chauffe-eau. Un détartrage tous les deux ans est nécessaire. Chaudière toutes énergies ou PAC : faites intervenir chaque année un professionnel pour sa maintenance annuelle, car un brûleur mal réglé ou un dysfonctionnement de l’appareil peut entraîner des surconsommations significatives.

FAQ

Comment faire des économies sur l'eau chaude ?

Pour économiser l’eau chaude, 1 : adoptez les bons gestes, comme préférer la douche au bain ou couper l’eau le temps du savonnage. 2 : choisissez des équipements économes en eau (tels que mousseurs, réducteurs de débit ou encore mitigeur thermostatique) ou en énergie (comme les chauffe-eau solaires ou chauffe-eau thermodynamiques).

Comment économiser l'électricité avec un ballon d'eau chaude ?

Trois règles à suivre : régler sa température entre 55° et 60°, programmer le temps de chauffe en heures creuses et détartrer le ballon tous les deux ans.

Comment chauffer l'eau à moindre coût ?

Investir dans des systèmes de production d’eau chaude économes en énergie, comme les chauffe-eau solaires ou les chauffe-eau thermodynamiques, peut vous faire économiser jusqu’à 70% d’énergie. Comptez une durée d’amortissement de l’installation de 10 à 15 ans pour les équipements solaires, d’environ 5 ans  pour un chauffe-eau thermodynamique.
 

Mis à jour le