Quel vitrage choisir pour alléger vos factures d'énergie ?

Aujourd’hui, il existe de multiples types de vitrage, qui sont chacun très efficaces pour isoler efficacement son logement. Face à cette multitude de vitrages, il peut parfois être difficile de faire son choix. C’est pour cette raison que nous vous proposons un petit comparatif des meilleurs vitrages pour alléger vos factures d’énergie.

Triple vitrage

Le triple vitrage est le type de vitrage qui offre les meilleures performances en matière d’isolation thermique. Cependant, son utilisation reste aujourd’hui très limitée car il présente de nombreux inconvénients. Le premier d’entre eux est son prix qui est plus élevée que celui de tout autre type de vitrage. Le second problème que pose le triple vitrage est son efficacité. En effet, son isolation est telle, qu’elle limite considérablement le passage des rayons solaires. Cela vous prive d’une source de lumière mais aussi de chaleur, naturelle et gratuite. Enfin, le troisième inconvénient du triple vitrage est son poids excessif qui impose parfois le changement de sa menuiserie pour pouvoir le supporter. Malgré tout, un bon vitrier pourra toujours vous recommander l’achat d’un triple vitrage pour isoler les fenêtres orientées vers le Nord.

Vitrage à isolation renforcée

Le vitrage à isolation renforcée suit le même principe de fonctionnement que le double vitrage: deux plaques de verre de 4 mm séparées par une lame de gaz. Ce type de vitrage fait partie de ce qui se fait de mieux en matière d’isolation. En effet, il offre une isolation comparable à celle du triple vitrage, sans les inconvénients de ce dernier. Avec le vitrage à isolation renforcée, pas besoin de changer l’encadrement de sa fenêtre et la lumière passe convenablement. La principale différence de ce vitrage réside dans la fine couche de molécules d’argent à l’intérieur des parois vitrées. Cette fine couche permet de limiter la chaleur en été et d’empêcher la déperdition d’énergie en hiver.

Ainsi, les performances d’isolation sont 3 à 5 fois plus élevées que pour un simple vitrage. De plus, les gaz utilisés pour séparer les parois, tels que l’argon ou le krypton, améliorent grandement l’isolation thermique. Ils sont beaucoup moins conducteurs que l’air et limitent encore davantage la propagation de l’énergie.

L’encadrement pour lutter contre les ponts thermiques

Le meilleur des vitrages ne suffit pas à garantir une bonne isolation de ses fenêtres et à alléger sa facture d’énergie. Il faut également s’assurer que ses fenêtres ne présentent pas de ponts thermiques. Un pont thermique est un affaiblissement de l’isolation à un endroit précis de votre logement qui peut occasionner une forte déperdition d’énergie. Il peut y avoir un pont thermique lorsqu’un encadrement ou un vitrage a été mal posé. Choisissez donc bien votre vitrier et votre encadrement de fenêtre.