Consommation et facture moyenne de gaz

Quelques statistiques officielles

 

En moyenne en 2013, l'ADEME calule que la consommation moyenne d'énergie d'une résidence principale s'élève à 16 565 kWh par an. Le chauffage (au gaz naturel ou GPL pour 12,209 millions de foyers) est le premier poste de consommation, absorbant en moyenne 10 154 kWh par logement et par an. Puis viennent l'eau chaude sanitaire avec ses 2004 kWh, la cuisson avec 1160 kWh et l'électricité spécifique (électroménager, matériel informatique, éclairage...) avec 3230 kWh.

Chauffage : 110 kWh / m² / an en moyenne

Le chauffage est à la fois le poste de consommation de gaz le plus important pour un logement, mais également le plus variable selon la qualité de l'isolation, la performance de la chaudière et le comportement des occupants. La moyenne nationale de consommation d'énergie pour le chauffage est de 16 565 kWh par an. En juin 2021, une telle consommation en gaz naturel représente un coût annuel de 1201€ au tarif réglementé ou au gaz bio d'Engie, et environ 1050€ pour les fournisseurs les moins chers. Toutefois, le prix moyen du chauffage au gaz dépendra également du type de chaudière, et la consommation totale doit être rapportée à la superficie pour être pertinente.

Chauffage

Le chauffage, premier poste de consommation d'énergie du logement.

En moyenne, on estime que le chauffer une résidence principale consomme 110 kWh par mètre carré et par an. Ce chiffre est en baisse constante depuis les annnées 1970 en raison de l'amélioration constante du bâti (travaux d'isolation, rénovation énergétique) et des équipements de chauffe. Ainsi, depuis 1973, les consommations unitaires de chauffage par m² ont diminué de 58% !

Quelques conseils pour réduire au maximum vos dépenses de chauffage et passer sous la moyenne des 110 kWh de gaz naturel par mètre carré :

  • Faire installer un thermostat central permettant de réguler la température pièce par pièce, en particulier afin de la faire baisser la nuit et en journée aux heures où vous n'occupez pas le logement.
  • Faire entretenir sa chaudière chaque année, afin de respecter la législation en matière de sécurité et de gagner en performance de la chaudière (10 à 15% d'économie potentielle sur une chaudière entretenue par rapport à une chaudière non entretenue).
  • Entreprendre des travaux d'amélioration de l'isolation thermique. Parmi les zones sensibles, on retrouve en particulier les fenêtres (double-vitrage), les murs, la toiture et les ponts froids (points de faiblesse à proximité des portes, fenêtres, poutres etc...). Les différences de consommation peuvent être très importantes selon la qualité de l'isolation.

Eau chaude sanitaire : 22 kWh / m² / an en moyenne

En moyenne, il faut compteur 22 kWh par mètre carré de consommation de gaz naturel pour approvisionner une résidence principale en eau chaude sanitaire. Le tableau ci-dessous vous permet de vous faire une idée de la consommation moyenne de gaz pour l'eau chaude selon le nombre d'occupants du logement pour une résidence principale.

Nombre d'occupants 1 2 3 4 5 6
Conso moyenne (eau chaude : kWh/an) 1430 2580 3720 4590 5448 6309

La consommation moyenne de gaz pour l'eau chaude sanitaire par mètre carré n'a pas beaucoup baissé en France depuis les années 70, l'amélioration de la peformance des équipements n'ayant été constatée que récemment. Pour limiter au maximum ses consommations de gaz pour l'eau chaude, quelques consignes simples :

  • préférez les courtes douches aux bains
  • faites attention à ne pas laisser couler l'eau du robinet inutilement (lors du brossage des dents ou du rasage par exemple)
  • faites entretenir votre chaudière régulièrement

Cuisson : 13 kWh / m² / an en moyenne

La cuisson est le plus petit poste de consommation de gaz naturel du logement, avec environ 13 kWh par mètre carré et par an. Le tableau ci-dessous vous permet de vous faire une idée de la consommation moyenne de gaz pour la cuisson selon le nombre d'occupants du logement pour une résidence principale.

Nombre d'occupants 1 2 3 4 5 6
Conso moyenne (eau chaude : kWh/an) 200 365 545 730 913 1095

Facture moyenne de gaz

950€TTC de facture moyenne de gaz naturel (juillet 2014)

13 318 kWh de consommation moyenne pour les foyers "tout gaz"

 

L'ADEME publie des statistiques chiffrées permettant d'estimer la consommation moyenne d'énergie des français, et d'en déduire le budget annuel correspondant. Les français consomment ainsi en moyenne 16565 kWh par an pour l'énergie de leur logement (y compris bois), dont 61,3% pour le chauffage, 12,1% pour l'eau chaude et 7% pour la cuisson (80,4% pour ces trois postes cumulés). Les ménages utilisant le gaz pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson consomment donc en moyenne 13 318 kWh par an, soit une facture moyenne de 950 €TTC aux tarifs réglementés de GDF Suez, ou 915€TTC avec l'offre Classique de Direct Energie (zone tarifaire 1, juillet 2014).


En résumé : la consommation moyenne de quelques logements

Tableau synthétique de la consommation moyenne de gaz par an
Utilisation Cuisson seule Eau chaude seule Chauffage seul Cuisson + Eau chaude + Chauffage
Studio 30 m², 1 occupant 183 kWh 1434 kWh 2109 kWh 3726 kWh
Appartement 70 m², 3 occupants 548 kWh 3728 kWh 3551 kWh 7827 kWh
Appartement 110 m², 4 occupants 730 kWh 4588 kWh 4529 kWh 10078 kWh
Maison 150 m², 5 occupants 913 kWh 5448 kWh 11210 kWh 17945 kWh

Facture annuelle pour 13 318 kWh selon les fournisseurs

Budget annuel TTC Fournisseur et offre
894 € Online Gaz (-10% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur ; service client 100% en ligne ; auto-relève obligatoire sous peine de pénalités, garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés)
915 € Offre Evolucio (-7% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur, garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés)
915 € Offre Classique (-5% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés en vigueur ; élu service client de l'année 2015, garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés)
937 € Offre Astucio Eco (--% sur le prix du kWh HT par rapport aux tarifs réglementés le jour de la souscription ; prix fixes pendant 3 ans mais révisables à la baisse à la date anniversaire en cas de diminution des tarifs réglementés)
950 € Tarifs réglementés du gaz (évolutions mensuelles sur indexation sur les prix du pétrole et du gaz naturel sur les marchés)

Facture moyenne pour le chauffage au gaz naturel

Votre situation Conso / an
eni
Evolucio

GDF Suez Dolce Vita tarifs réglementés
Studio 30 m² 3300 kWh 337 €TTC 351 €TTC
Appartement 70 m² 7700 kWh 622 €TTC 640 €TTC
Appartement 110 m² 12100 kWh 851 €TTC 883 €TTC
Maison 150 m² 16500 kWh 1081 €TTC 1126 €TTC

Zone tarifaire 1. Prix relevés en Juillet 2014. La consommation de gaz pour le chauffage n'est qu'une estimation et peut varier considérablement d’un logement à l’autre selon vos habitudes de consommation, la configuration de votre logement et la qualité de l’isolation. Pour qu’un conseiller fasse l’estimation personnalisée pour votre logement, contactez le 09 73 72 25 00 (Selectra ; lundi-vendredi 8H-21H ; samedi 8H30-18H30).

Pour obtenir une vision plus complète des offres de gaz naturel disponibles et trouver la moins chère dans votre cas, utilisez le comparateur des fournisseurs de gaz.

Facture moyenne si seule l'eau chaude est au gaz naturel

Votre situation Conso / an
eni Evolucio

GDF Suez Dolce Vita tarifs réglementés
Studio 30 m² 1430 kWh 186 €TTC 192 €TTC
Appartement 70m² 3720 kWh 371 €TTC 387 €TTC
Appartement 110 m² 4590 kWh 441 €TTC 461 €TTC
Maison 150 m² 5446 kWh 510 €TTC 534 €TTC

Zone tarifaire 1. Prix relevés en Juillet 2014. Ces budgets sont des estimations par an. Pour qu’un conseiller fasse l’estimation pour votre logement contactez le 09 73 72 25 00 (Selectra ; lundi-vendredi 8H-21H ; samedi 8H30-18H30).

Facture moyenne cuisson au gaz

Votre situation Conso / an
eni Evolucio

Engie GDF tarifs réglementés
Studio 30 m² 200 kWh 87 €TTC 86 €TTC
Appartement 70 m² 545 kWh 119 €TTC 121 €TTC
Appartement 110 m² 730 kWh 136 €TTC 139 €TTC
Maison 150 m² 154 kWh 154 €TTC 158 €TTC

Zone tarifaire 1. Prix relevé en juillet 2014

Réduire sa facture de gaz

Miser sur l'isolation

radiateur au gaz

Le chauffage est le premier poste de consommation d'énergie du logement (61,3% des besoins totaux). Les différences de consommations sur le chauffage sont spectaculaires d'un logement un autre, en fonction du climat mais surtout de la qualité de l'isolation. Si vos factures de gaz naturel sont trop élevées, le moyen le plus radical pour les faire baisser est de faire des travaux tels que la pose de double-vitrages, la pose de panneaux isolants sur les murs, l'isolation des toitures. Les thermostats sont également des équipements très importants pour piloter au mieux la température de votre logement et éviter les gaspillages.

Adopter un comportement vertueux

Les bons réflexes à avoir pour limiter vos dépenses en gaz relèvent du bon sens. Encore faut-il les mettre en pratique ! Eteignez le chauffage quand vous n'êtes pas chez vous et, si vous avez un programmateur, faites en sorte que les programmes de chauffe correspondent vraiment à vos besoin. Ne chauffez que les pièces que vous utilisez. Evitez de laisser couler inutilement l'eau chaude et préférez les douches aux bains.

Changer de fournisseur de gaz

remise sur facture

Tous les fournisseurs proposent le même gaz naturel passant par le même compteur et le même réseau, avec le même service technique (dépannage réseau, mise en service...) assuré par le gestionnaire de réseau GRDF, commun à tous les fournisseurs. Les seuls éléments qui diffèrent d'un fournisseur à l'autre sont le prix et la qualité du service client. Les fournisseurs alternatifs sont des structures légères disposant de conditions d'approvisionnement en gaz compétitifs via des contrats de long terme ou des achats sur les marchés organisés. Ils peuvent faire bénéficier leurs clients de cette compétitivité prix en pratiquant des prix garantis toujours plus bas que les tarifs réglementés (ex : Planète Oui, Total Energies).

Une consommation moyenne de gaz orientée à la baisse

Grâce aux progrès réalisés en matière d'isolation et d'efficience des équipements thermiques, plus un logement est récent, moins il consomme d'énergie. Par ailleurs, le parc des logements anciens est lui aussi progressivement rénové de façon à améliorer son efficacité énergétique. Il en résulte que la consommation moyenne d'énergie d'un logement est passé de 352 kWh / m² en 1973 à 186 kWh / m² en 2011 (-1,2% par an en moyenne). Ce sont en particulier les trois postes de consommation souvent couverts par le gaz naturel (chauffage, eau chaude et cuisson) qui expliquent la baisse de cette consommation d'énergie. Au contraire, les usages dits "électricité spécifique" (électroménager, informatique, éclairage...) ne cessent d'augmenter en raison de l'augmentation des taux d'équipements en électroménagers, télévisions, tablettes, ordinateurs...

L'illustration suivante, issue des chiffres-clés du bâtiment 2013 de l'ADEME, présente en chiffres la tendance à l'amélioration de l'efficacité énergétique des logements en France.

Mis à jour le