Confinement : quelles habitudes adopter pour faire des économies d’énergie ?

 

La France a connu en 2020, son premier printemps confiné. Ainsi, une large majorité de Français a passé beaucoup plus de temps qu’à l’accoutumée à son domicile, devant son écran de télévision, à cuisiner ou à bricoler. Vous-même, avez-vous peut-être mis à profit cette période pour envisager quelques travaux chez vous, avec pour objectif, la réalisation d’économies d’énergie.

Faites le point sur votre logement

Au fil des jours puis des mois passés à profiter de votre domicile, vous avez pu lister les avantages et inconvénients ou points d’amélioration possibles, pour chaque pièce. Vous avez apprécié leur confort, décoration, exposition et équipements.

Vous avez aussi constaté des défauts dans l’isolation thermique de votre maison, ainsi qu’un manque probable de performance de votre système de chauffage vieillissant. L’un et l’autre vous obligent du reste, et depuis trop longtemps, à régler des factures énergétiques importantes.

Aussi, faire le point sur l’état de votre logement pour prévoir et budgétiser les travaux nécessaires pourrait vous permettre de réaliser des économies.

Les détails techniques vous échappent ? Faites réaliser un diagnostic de performances énergétiques par un expert. Leurs conditions d’exercice s’adaptent pendant et après le confinement.

Les travaux de rénovation énergétique à entreprendre

Alors que, petit à petit les magasins et grandes surfaces de bricolage rouvrent leurs portes, votre liste de travaux en rénovation s’étoffe. Certains font d’ailleurs partie d’une série d’incontournables pour une meilleure efficacité énergétique de votre logement.

  • Isoler

Pour faire des économies d’énergie et réduire la partie de votre budget consacrée aux factures de chauffage ou aux factures d’électricité, engagez des travaux d’isolation.

Fenêtres, porte d’entrée, toiture, planchers et murs sont autant de points de déperdition de chaleur sur lesquels travailler. Ventaux à doubles ou triples vitrages, menuiseries répondant aux exigences thermiques ou pose de panneaux isolants, les solutions ne manquent pas.

  • Chauffer

En complément d’une bonne isolation thermique, un système de chauffage performant est essentiel. Songez par exemple à l’installation d’un poêle à bois à haut rendement (poêle à bûches, à granulés, de masse ou même hydraulique) à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget, pour passer l’hiver au chaud.

Votre installation est électrique ? Pensez aux radiateurs à inertie ou à la pompe à chaleur. Vous disposez déjà d’un radiateur en fonte dans chaque pièce ? Optez alors pour une chaudière gaz à condensation.

  • Ventiler

Une bonne ventilation est la condition sine qua non à un intérieur sain. De plus, l’air sec est plus facile à chauffer qu’une atmosphère saturée d’humidité.

En installant un système de VMC performant dans votre logement, vous réduisez votre besoin en chauffage et donc, votre facture énergétique.

  • Produire de l’eau chaude

Faire le choix d’un chauffe-eau récent permet d’économiser jusqu’à 20 % de consommation sur la production d’eau chaude.

Solaire, électrique ou au gaz, couplé à une utilisation raisonnée de l’énergie, ce type d’équipement vous permet de réduire votre demande en ressources ainsi que votre facture d’eau.

7 habitudes pour économiser l’énergie au quotidien

  1. Baisser le thermostat d’un degré ou suivre les recommandations de l’ADEME
  2. Réaliser une fois par an l’entretien de la chaudière, des radiateurs et du conduit de cheminée.
  3. Régler la température de l’eau chaude sanitaire entre 55 et 60°.
  4. Utiliser les touches « Éco » du lave-vaisselle ou de la machine à laver.
  5. Prendre des douches plutôt que des bains.
  6. Installer des ampoules à LED.
  7. Éteindre les appareils au lieu de les laisser en veille.

Bien entendu, ces écogestes ne remplacent pas l’installation d’équipements performants ou la réalisation de travaux d’isolation dans votre maison.

Toutefois, en attendant de vous rendre en magasin puis en complément des travaux réalisés, ils influent positivement sur le montant de vos dépenses énergétiques.

 

Mis à jour le