Comment choisir sa borne de recharge ?

Hausse du coût du pétrole, mobilisation pour la transition énergétique… Voici les maîtres mots pour le développement des véhicules électriques. Mais, qui dit véhicule électrique dit borne de recharge. C’est là que tout se complique pour les futurs utilisateurs de véhicules électriques. Le marché offre une multitude de bornes de recharge. Mais, laquelle choisir pour répondre à vos besoins de recharge ?

Conseil 1 : choisir sa borne en fonction de son véhicule électrique et de son usage

Toutes les voitures électriques du marché, ne possèdent pas les mêmes standards de prise, alors avant de choisir une borne de recharge, il faut d’abord vérifier la compatibilité avec son véhicule. Ensuite, il faut définir la puissance nécessaire pour recharger votre véhicule en fonction du nombre de kilomètres que vous effectuez chaque jour. Et enfin, évaluer le nombre de recharge que vous souhaitez effectuer chaque semaine, ainsi que leur temps.

Conseil 2 : vérifier s’il s’agit d’une borne de recharge lente ou rapide

  • En effet, il faut bien faire la différence entre la recharge lente et la recharge rapide.
  • Les bornes de recharge AC sont dites bornes de recharge lente ce qui permettra de recharger votre véhicule en 6 à 8 heures. Dans ce cas, la recharge se fait grâce au convertisseur de la voiture électrique pour emmener le courant à la batterie. Elle est donc, limitée par ce dernier. Souvent ce convertisseur est de 7 ou 11 kW. Ce type de borne de recharge est idéal pour votre domicile pour recharger la nuit.
  • Les bornes de recharge DC sont dites bornes de recharge rapide. En fonction de leur puissance, elles permettent de recharger un véhicule en 15 mn à 2 heures. Dans ce cas, la recharge ne passe plus par le convertisseur de la voiture mais c’est la borne, elle-même, qui est équipée. Ainsi la rapidité de charge dépend bien de la puissance de la borne, et non plus du véhicule électrique. Ce type de borne de recharge est idéal pour les centres commerciaux, les parkings publics mais aussi les aires d’autoroute.

Aujourd’hui, seuls quelques constructeurs de bornes de recharge français se sont concentrés sur cette technologie de recharge rapide. Il existe, d’ailleurs, un produit atypique sur le marché de la recharge rapide de moyenne puissance (24 kW) conçu et fabriqué par IES Synergy.

Mais alors, quelle borne installer en fonction de vos besoins de recharge ?

Fort de ce constat, il est évident qu’une borne de recharge installée dans une copropriété ou sur une aire d’autoroute n’auront pas les mêmes propriétés. Aujourd’hui, 90 % des recharges sont effectuées à domicile ou sur le lieu de travail en recharge lente.

  • Bornes de recharge en maison individuelle : Vous pouvez opter soit pour une prise renforcée, soit une Wallbox (borne de recharge murale avec un faible encombrement). A savoir que la prise est la solution la plus économique pour un temps de charge de plus de 10 à 15 heures. Quant à la wallbox, il faudra prévoir 500 à 1 200 € (installation comprise).
  • Bornes de recharge en copropriété : Avant toute chose, vous devez faire une demande auprès de votre syndic qui devra le faire valider en AG. Vous devez, également, posséder un compteur individuel. Comme en maison individuelle vous pouvez opter pour une prise renforcée ou Wallbox.
  • Bornes de recharge publique : 53 % des bornes de recharge rapide sont implantées en voirie et 33 % dans des parkings. Mais toutes les bornes déployées ne sont pas les mêmes. Vous trouverez, majoritairement, des bornes dites accélérées entre 11 et 22 kW. Les bornes les plus puissantes se trouvant sur le réseau d’autoroute.

Avec 30 000 points de recharge publique dans l’Hexagone, grand nombre de propriétaires de véhicules électriques s’équipent d’une solution de recharge à leur domicile. Mixant des recharges de nuit et des recharges le temps de leur arrêt pour faire les courses, aller au restaurant et pour certains sur leur lieu de travail.

En parallèle, ces dernières années on constate une augmentation du nombre de bornes de recharge rapide installées au cœur des villes démocratisant l’accès au véhicule électrique.

Mis à jour le